Vous êtes ici >> Accueil > les brèves > Actualités sur Veules les Roses

Actualités sur Veules les Roses

page 1/72 | Page suivante »
  • Note moyenne : 2.60/5

Note moyenne : 2.6/5 (5 notes)

Comme tous les ans depuis de nombreuses années, le peintre russe Stas Borodine est de retour à Veules-les-Roses. Et cette année, il organise un symposium dédié à la peinture de plein air pour les peintres russophones. Cette fois encore, il participe à ce séminaire des peintres venant de toute l’Europe. Leurs œuvres seront présentés lors d’une exposition qui aura lieu le week-end des 20 et 21 septembre dans la salle de la chapelle, à côté de la mairie.

Un vernissage aura lieu le dimanche 21 à 12 h en présence des descendants français du célèbre peintre russe Repine qui est venu réaliser de nombreux tableaux de plein air à Veules en 1874.

Infos pratiques

Contact au 06 10 36 23 72.

Source et photo Paris Normandie du 16 septembre 2014


Aucun commentaire
  • Note moyenne : 2.33/5

Note moyenne : 2.3/5 (6 notes)

Rock’n’Roses, l’association multi-danses, s’apprête à fêter ses trois années d’existence tout en préparant sa rentrée qui aura lieu à la salle municipale Michel-Frager le lundi 15 septembre à 18 h. « Tous ceux et celles qui veulent nous rejoindre sont les bienvenus. Nous nous adressons à toutes les personnes tentées par la danse. Débutantes ou déjà expérimentées, en solo ou en duo. L’âge n’a aucune importance. Au contraire, nous souhaitons constituer une famille
multigénérationnelle
», indique
Marianne Dixon, présidente de l’association.

Le bureau franco-anglais permet aussi aux membres d’apprendre quelques mots d’anglais en même temps que les pas de rock, de valse ou de west coast swing. « Comme l’année dernière notre animatrice, la merveilleuse et très patiente Marie-Josée Faihy, grâce à qui les apprentissages sont très progressifs et accessibles, permettra à chacun d’entrer rapidement dans la danse. On dit que la danse favorise la souplesse articulaire, l’endurance, le sens de l’équilibre, la posture, la coordination, la capacité respiratoire, la mémoire, le lien social, la confiance en soi et la bonne humeur... C’est pas mal et en plus on s’amuse et on se détend ! », ajoute la présidente.

Infos pratiques

Contact : 02 35 97 66 95.

Source et photo Paris Normandie du 12 septembre 2014


Aucun commentaire
  • Note moyenne : 3.29/5

Note moyenne : 3.3/5 (7 notes)

C’est sous un soleil généreux que s’est déroulé le vide-greniers organisé par les deux associations veulaises : TTV Culture et loisirs et Veules-Pratik.

Un public nombreux s’est pressé devant les stands installés au cœur du village. Les exposants se sont mis en place dès le lever du jour.

Un exemple parmi d’autres : la famille Werba a réservé devant chez elle un bout de trottoir pour mettre en vente des objets familiaux.

Source et photo Paris Normandie du 9 septembre 2014

 

 

 

 


Aucun commentaire
  • Note moyenne : 2.17/5

Note moyenne : 2.2/5 (6 notes)

Le village a fêté le 70e anniversaire de sa libération. Après la messe célébrée en l’église Saint-Martin, au côté du capitaine Charles Grant du 7e Bataillon du Royal Régiment of Scotland, le maire Jean-Claude Claire a dévoilé, sur la place des Écossais, la plaque commémorative des événements du 2 septembre 1944. « Avant de parler de la libération de Veules, nous retiendrons l’héroïsme des troupes alliées, défendant corps et âme l’embarquement. Du côté écossais, deux brigades de la 51e Highland Division, la 152e brigade commandée par le brigadier Stewart comprenant les 2e et 4e bataillons Seaforth Highlanders et le Queen’Own Cameron Highlanders, la 153e Brigade commandée par le brigadier Burnay comprenant le 4e bataillon Black Watch ainsi que les 1er et 5e bataillons Gordon Highlanders, soit un total de huit mille hommes ont fait partie des vingt mille hommes piégés par les troupes allemandes les 10, 11 et 12 juin 1940. Seul un détachement de la 51e Highland, l’Ark Force a réussi à sortir du piège », a rappelé le premier magistrat de la commune. « Entre les plages du débarquement et Veules-les-Roses, quatre mille de mes camarades sont morts où ont été blessés », a témoigné Tom Renouf, l’un des derniers survivants des combats et présent aux cérémonies.

Source et photo Paris Normandie du 7 septembre 2014


Aucun commentaire
page 1/72 | Page suivante »
   retour haut de page