villa mireille
Le village
Laissez-vous séduire par l’un des plus beaux villages de Normandie qui allie, au fil des 1149 mètres de la Veules, tous les charmes de la mer et de la campagne. Écoutez chanter l’eau dans les roues des moulins, promenez-vous dans les sentes qui bordent la Veules, découvrez le cresson aux sources, choisissez vos produits de la mer au retour des pêcheurs, profitez de
En savoir plus
carrefour du manoir
Son attrait
L’un des plus anciens villages du Pays de Caux… Niché depuis le IVe siècle au creux d’une valleuse débouchant sur la mer, Veules-les-Roses, vous séduira par les charmes de son bord de mer, son riche patrimoine et son cadre boisé traversé par le plus petit fleuve de France : la Veules. C’est justement en longeant celui-ci que vous retrouverez des traces de son
En savoir plus
carte postale ancienne
Historique
Le village semble compter parmi les plus anciens du Pays de Caux comme l’attestait la présence d’un cimetière de puissants personnages mérovingiens. Le nom de Veules serait dérivé de l’ancien saxon « Well », signifiant un point d’eau. Charlemagne ordonne d’augmenter les défenses établies contre les invasions des pillards venus du Nord. Rollon assure la pérennité de la cité en la dotant de solides institutions.
En savoir plus
victor hugo 1876
Victor Hugo
« Quand Victor Hugo était chez Paul Meurice, sa promenade favorite était le bord de la Veules. Il a du laisser des rimes accrochées aux arbres et les oiseaux en ont certainement encore dans leurs nids. » Emile Bergerat (1845-1923), écrivain français A Veules-en-Caux, Victor Hugo demeurait dans un pavillon annexé à la villa que Paul Meurice avait fait construire face à la mer. Dans
En savoir plus
marchand
Camille Marchand
« Veules-les-Roses, village d’artistes compte dans son patrimoine de nombreux peintres dont Camille Marchand ». Regards du paysagiste Cauchois Camille Marchand Paris 1889 – Veules les Roses 1970 Né à Paris en 1889, Camille Marchand vient régulièrement en vacances à Veules où ses parents avaient fait construire une villa dès 1882: « La Rafale« . Son affection pour le Pays de Caux développé aux temps de l’enfance
En savoir plus
arton
Les Peintres ambulants Russes : 1857-1900
Durant la deuxième moitié du XIXième siècle, il y eut un véritable engouement des jeunes peintres réalistes russes pour les «études en plein air» en Normandie et en particulier à Veules… Indépendants, pas refusés En 1864, le peintre Nicolaï Lanskoï et treize de ses camarades de l’académie avaient refusé de traiter le sujet du concours final, qu’ils jugeaient trop académique. Ils renonçaient par
En savoir plus
paul meurice
Paul Meurice
Paul Meurice né à Paris en 1818, fréquente assidûment à partir de 1836 la famille Hugo, qui le reçoit dans son appartement de la place des Vosges. Romancier et auteur dramatique prolifique, Paul Meurice fournit aux théâtres, pendant le second Empire, une nouvelle pièce presque tous les ans – Benvenuto Cellini (1852), Schamyl (1854), La Famille Aubry (1857), Fanfan la Tulipe (1858), Le
En savoir plus
église
L’église Saint Martin
Un peu d’histoire L’église se présente actuellement comme un édifice à trois nefs sensiblement égales, fermé par une façade occidentale composée de trois pignons. Les nefs s’adossent au clocher et à deux murs de refend qui ferment les deux chapelles implantées le long du chœur ; l’ensemble se termine par un chevet à pans irréguliers, fort compliqué comme il est fréquent dans la
En savoir plus
stele victor hugo
La Stèle Victor HUGO
En souvenir des séjours effectués par Victor Hugo à Veules chez son ami Paul Meurice, la Ville de Paris a accordé le dépôt de ses fragments du monument élevé à Victor Hugo en 1902 à Paris (puis, en partie fondue, sous l’occupation allemande). Détails de la Stèle à Veules-les-Roses : A voir aussi les fiches : Victor Hugo et Paul Meurice…
En savoir plus
ancienne église
Le Square Saint Nicolas et sa croix hosannière
L’église Saint Nicolas avait gardé le titre de l’ancienne chapelle Saint Pierre (patron des pêcheurs), construite tout à côté au XIIème siècle, à l’intention des marins, et détruite au XVIème siècle par les éboulements causés par la mer. Au XVème siècle, on voyait encore une maladrerie sur le terrain de Saint Nicolas. Les portes de cette église se sont fermées pour toujours lors
En savoir plus
huitres
L’huître de Veules
A la rencontre de l’estran En 1997, les premières tables ostréicoles étaient implantées sur le littoral de Veules-les-Roses. Elles allaient permettre à une poignée d’hommes de reprendre peu à peu le chemin du travail dans des contextes souvent difficiles. L’expérience et l’équipe, initiées par Education et Formation, allaient être dirigées par Monsieur Facquez, formateur et spécialiste des vieilles pierres. De prime abord, cela
En savoir plus
carte postale ancienne
Moulin du marché
On retrouve trace du moulin du marché dès 1442. Situé sur la rive gauche de la Veules, il appartenait à l’abbaye de Fécamp. Sa gestion était confiée, par bail, à des fermiers (1640 à Fabien Boulard – 1732 à Jean Auger). A la Révolution française, Martin Guesnel, fermier des moulins de l’abbaye de Fécamp, rachète le moulin comme bien national en 1793. Le
En savoir plus
moulin guesnelhier
Moulin Guesnel
Construit après la Révolution française par le citoyen Pierre Anquetil, ce moulin à blé est vendu en l’an VI (1797-1798) à Pierre-Marin Petit fabricant d’huile à Pavilly et à Veules. Ce dernier le revend à Guillaume Guesnel en 1806, alors que le sieur Chevalier fils l’occupe sans bail pour 400 frs par an. Le 9 mars 1810, le moulin est réglé par des
En savoir plus
carte postale ancienne
Moulin de la Mer
Mentionné en 1235 dans le cartulaire de l’Abbaye, celui-ci était fort exposé aux tempêtes, obligeant la baronnie de Vittefleur à de constantes réparations. Le premier moulin appartenait à Guillaume Haucoste qui en fit don à l’Abbaye de Fécamp. Il fut vendu comme bien National en 1793 à Martin Guesnel. En 1821, il appartient à Eustache Quesnel est réglé par un arrêté préfectoral le
En savoir plus
moulin nusinenow
Moulin appelé ‘L’usine’
En 1780, le sieur de Blosseville possède deux moulins à blé, tenus par Louis Vattement pour 1000 livres. En 1821, la propriété passe aux héritiers les Poret de Blosseville, et en 1847 à la famille Detouchet. Ce moulin à blé avait été réglé le 6 janvier 1824, l’aventure commence en 1852 pour l’instigateur de cette nouvelle industrie veulaise, Frédéric Stanislas OUVRY. C’est cette
En savoir plus
moulin
Moulin des aïeux
Marin Petit, possédait en 1748, un moulin à huile. Avant lui, sieur Angot, riche bourgeois de Dieppe, l’avait laissé en chômage pendant 10 ans. Le moulin revendu à la veuve Chevalier, elle lui rendit sa fonction de moulin à blé en 1806. Ce moulin changera de propriétaires de 1755 à 1874 où le moulin sera réglé par un arrêté préfectoral le 12 juillet
En savoir plus
moulin
Moulin Anquetil
Acheté en 1775 et 1780 par Marin Petit au Sieur Ango, il sera « laissé en chômage » pendant 10 ans. Moulin à huile de colza, puis minoterie, celui-ci fut vendu comme bien national en 1793 à Martin Guesnel, fermier des moulins de l’abbaye de Fécamp. Transformé en 1809 en moulin à blé, il redevient moulin à huile en 1856. Il fonctionnera jusqu’à sa destruction
En savoir plus
moulin guehier
Moulin du Gué
Situé à l’abreuvoir, ancien passage de la rivière à gué, le moulin fut construit en juin 1791 par le citoyen Jean Maret (premier maire de Veules). Il s’appelait alors moulin de l’Isle. Cet établissement a fonctionné depuis cette date jusqu’en mars 1808 et produisait deux boisseaux et demie de blé à l’heure. Par arrêté préfectoral du 17 mai 1809, Jean Maret est autorisé
En savoir plus
moulin oiseaux
Moulin des Oiseaux
Construction du moulin en 1797 par Pierre Maigret. Autorisé par une ordonnance royale de 1821, ce petit moulin à blé, près des cressonnières, est réglé le 17 avril 1856 au profit de M. Pierre Maigret, précisant qu’il est « entre autre alimenté par une source particulière » venant de sa propriété. En 1914,le moulin ayant cessé de fonctionner, Mme Potel fait boucher de maçonnerie le
En savoir plus
moulin cressonnier
Moulin Malleville
Moulin à blé, propriété des Sieurs Michel Mignot et Charles Modart, autorisé par une ordonnance royale du 24 mai 1821, celui-ci était situé au fond de la sente Chassetruie. En 1860 il est occupé par la veuve Lesueur. Le 8 janvier 1906, il appartiendra à M. Barbe Louis qui le transformera en maison d’habitation. Aujourd’hui, celle-ci est bordée d’un canal toujours visible, du
En savoir plus
moulin cressonnié resnow
Moulin des cressonnières
Ce Moulin à blé fut autorisé par une ordonnance royale de 1823, il n’a été construit qu’en 1832 par François Vattement à l’extrémité d’une digue qui traverse les cressonnières. Il a été arrêté pendant sept mois, sous prétexte que l’étang montant trop haut faisait refluer les sources et privait les autres moulins de leur eau. Ce bâtiment en silex et brique transformé en
En savoir plus
Visite-virtuelle
Visite virtuelle
Centre du village avec GoogleStreet. Visite virtuelle à travers les rues du village. Placez votre souris dans l’image et tout en appuyant sur le bouton gauche de la souris déplacez la pour pouvoir obtenir une vue à 360°. Front de mer avec GoogleStreet. Placez votre souris dans l’image et tout en appuyant sur le bouton gauche de la souris déplacez la pour pouvoir
En savoir plus
vidéo
Vidéos de Veules les Roses
Le village de Veules-les-Roses a fait l’objet de nombreux reportages télévisés dont nous vous proposons de voir ou revoir. Vous pouvez également consulter notre galerie médias avec photos, vidéos et sons en cliquant-ici. Le front de mer sur la journée d’hier en 1 minute. Cliquez sur l’image pour voir la vidéo de la webcam en direct.  
En savoir plus